Vins et Spiritueux : Plus de 200 milliards FCFA de chiffre d’affaires au Cameroun

Un montant qui démontre à suffisance l’essor du secteur des vins et spiritueux au Cameroun. Pour le booster davantage et amener les consommateurs à mieux connaître les produits, la foire internationale des vins et spiritueux s’ouvrent à eux.

Le Cameroun importe énormément de vins et spiritueux. 43,69% proviennent de la France ; 9,64% de l’Espagne ; 9,59% du Royaume Uni ; 8,34% du Brésil ; 7,34% de l’Afrique du Sud et le reste d’ailleurs. Des chiffres disponibles à la douane camerounaise. Ce à l’exception des vins et spiritueux qui transitent par Kyosi et dont-on ignore la qualité exacte. Toutes ses importations produisent un chiffre d’affaires annuel de plus de 200 milliards de FCFA. Extraordinaire ! Ceci démontre à suffisance combien les camerounais sont de grands consommateurs de vins et spiritueux. Faut juste faire un tour dans les snacks et autres boîtes de nuits pour confirmer cette thèse. Un secteur en plein essor au Cameroun comme dans plusieurs pays africains.

Cependant, combien de camerounais connaissent les produits mis en bouteilles ? Beaucoup dans les caves commercialisent des vins et spiritueux sans aucune connaissance de la chose. « Même dans les quartiers huppés, il n’y a pas de différences. C’est pour pallier à ce manque de connaissances que nous avons lancé la foire internationale aux vins et spiritueux du Cameroun (Spirivins-Expo). C’est l’occasion pour les patrons de caves d’envoyer leurs employés se faire former », souligne avec insistance Michael Tony Menga, promoteur du la foire aux vins et spiritueux #Spirivins-Expo.

Cette année, l’événement sera à sa deuxième édition. Organisé du 12 au 18 décembre 2018 à la maison du parti à Bonanjo, il a pour objectifs : d’éduquer, animer et sensibiliser les consommateurs sur les vins et spiritueux ; de lutter contre la contrefaçon et mesurer les risques sur l’économie et la santé ; de favoriser les investissements dans le domaine des vins et spiritueux ; de favoriser les contacts d’affaires ; de mesurer les retombées économiques de ce secteur sur l’économie nationale, d’assainir le milieu au Cameroun ; de promouvoir les politiques publiques dans le secteur ; de promouvoir le commerce ; de favoriser l’arrivée de nouveau produits de qualité sur le marché à de bon prix ; de débattre sur les problèmes, le développement et l’avenir de la filière vins et spiritueux  au Cameroun ; de faire de bonnes affaires pour les consommateurs en achetant des vins de qualité à des prix promotionnels ; et enfin de permettre aux exposants de trouver de nouveaux clients et aux visiteurs de découvrir de nouveaux produits et de discuter avec les producteurs et importateurs sur les produits.

Au cours de cette deuxième édition, les organisateurs attendent 25000 visiteurs. Beaucoup plus que les 6000 visiteurs de la première édition en 2017. Comme innovations, l’on aura « la présence du made in Cameroon avec la société Promodist qui viendra présenter des produits faits à base de nectar de cacao, de café, etc. ;  un podium géant avec des artistes tels que Mr Leo, Yemi Aladé dont-on attend encore la confirmation ; du vin de palme ; davantage de vins sans alcool ; un stand dédié uniquement aux conférences sur les vins et spiritueux ; et enfin la présence à cette foire de 15 pays producteurs », confirme Michael Tony Menga. La foire internationale #SpirivinsExpo 2018 est à vivre absolument !

Frank William BATCHOU

Frank William Batchou

Jeune camerounais dynamique et travailleur. Homme à plusieurs casquettes : Journaliste, Blogueur, Social media, et co-founder de F Square Corporation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.